Voyage en France

Grenoble, au pied des montagnes de la région Rhône-Alpes du sud-est de la France

Grenoble est une ville d’environ 158 000 habitants (550 000 en tenant compte de la zone métropolitaine) située dans le sud-est de la France, dans la région Rhône-Alpes qui englobe les Alpes françaises.

Le climat est assez froid en hiver avec des jours de neige presque chaque année. Les étés sont connus pour être chauds car les montagnes entourant la ville arrêtent tout vent.

Grenoble est traversée par deux rivières, le Drac et l’Isère («le lion et le serpent») et la ville est entourée de trois chaînes de montagnes, le Vercors, la Chartreuse et la Belledonne.

La ville est réputée pour ses universités sur le campus, pour ses centres de recherche scientifique dans le nord-est de la ville, notamment Minatec pour les nanotechnologies et le Synchrotron pour la source de rayons X de haute brillance ainsi que pour son centre industriel en banlieue ouest : Meylan, Montbonnot et Crolles incluant des entreprises de haute technologie telles que STmicroelectronics et Motorola. Par conséquent, la ville accueille une population relativement importante de scientifiques et d’étudiants étrangers.



Les transports :

Plusieurs trains à grande vitesse (TGV) de la SNCF relient directement Paris à Grenoble tous les jours, pour un trajet de 640 km en trois heures. Le prix total est d’environ 70 € pour un aller simple. Les jeunes et les étudiants auront droit à une réduction découverte qui peut réduire les prix des billets de 25%. Ceux qui restent plus de quelques mois et / ou qui prévoient de voyager beaucoup en train sont invités à acheter une carte de 12-25 (50 €) qui donne 25 à 50% de réduction.

Des trains toutes les heures relient Lyon (gare de la Part-Dieu) à Grenoble, de 5h30 à minuit (de 5h à 22h de Grenoble à Lyon). Cela prend environ 1h15 à 1h30 avec le TER (trains régionaux). Le plein tarif est de 20,20 €. L’horaire des trains inclut parfois des bus TER. Le prix est le même, la durée est la même, ils partent de la même station et arrivent au même point.

Les trains TER relient également la ville à Genève en Suisse (2h), aux Alpes du Sud (Gap, Sisteron) et à Valence (1h) où vous pouvez changer pour le TGV vers le sud de la France.

Les activités :

En hiver, le ski est une activité populaire, ce qui n’est pas surprenant étant donné le terrain historiquement favorable au ski. Grenoble a accueilli les dixièmes Jeux olympiques d’hiver en 1968. Les stations de ski les plus proches sont à seulement 45 min de Grenoble en voiture. Les stations proches de Grenoble comprennent Autrans (1000 m dans le Vercors), Chamrousse (1700 m – 2200 m, à Belledonne) et les 7 Laux (Belledonne). Le 7 Laux est de loin le meilleur rapport qualité / prix en semaine (pas des vacances). Évitez les deux dernières semaines de décembre et la majeure partie de février (vacances d’hiver), qui sont surpeuplées dans toutes les stations de ski et la période la plus chère de l’année. Pendant la haute saison, il y a également plusieurs bus quotidiens vers les grandes stations de ski telles que les Deux Alpes et l’Alpe d’Huez (1h30 de trajet). Les billets peuvent être achetés à la Gare Routière et ils offrent des réductions lors de l’achat de billets de bus et des forfaits de ski en combinaison. Si le ski n’est pas votre truc mais que vous avez toujours envie de faire de la neige, vous aimerez peut-être faire de la raquette. De nombreux centres autour de Grenoble proposent des excursions d’une demi-journée ou d’une journée complète à la Maison du Tourisme.

Avec trois chaînes de montagnes à la portée de la ville, la randonnée et l’escalade sont très populaires. Le lieu de départ est la Maison de la Montagne (3, rue Raoul Blanchard), où vous pouvez consulter les cartes et le personnel utile (plusieurs anglophones) peuvent vous aider à choisir un itinéraire en fonction de votre niveau de fitness et du temps dont vous disposez main. Pour de courtes promenades en ville, demandez la « Carte des Sentiers Sipavag » à l’Office de Tourisme (4, rue de la République) ou à la Maison de la Montagne, à proximité de la station de tram Hubert Doubedout . Cherchez aussi les « Guides des Balades » au bureau du TAG (dans le même bâtiment de l’office du tourisme) – un bon complément à la carte Sipavag qui répertorie un certain nombre de parcs et de randonnées que vous pouvez atteindre avec les transports publics. La nouvelle édition 2007 comprend plus de 50 promenades différentes, allant d’une demi-heure de balade à des randonnées d’une journée complète. Vous trouverez également des cartes adaptées dans toutes les librairies; les meilleurs sont publiés par l’IGN (Institut Géographique National) et Didier Richard. Sans cartes appropriées, les sentiers peuvent être déroutants et vous pouvez être perdu dans les nombreux virages, étapes, hauts et bas. Cependant, si vous prenez soin d’observer et de suivre les codes de couleur sur les arbres et aux virages, cela peut être une alternative agréable pour monter ou descendre la montagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *