Voyage en France

Nice, station balnéaire sur la Côte d’Azur et la porte vers l’Italie

Nice

Nice est une grande ville en France sur la Côte d’Azur. C’est une destination populaire pour les vacanciers, jeunes et moins jeunes, avec quelque chose à offrir à presque tout le monde. La ville est bien connue pour la belle vue sur la Promenade des Anglais, son célèbre front de mer et c’est une ville portuaire ethniquement diversifiée.

Ses origines peuvent être trouvées parmi les ruines gallo-romaines de Cimiez, dans les collines du boulevard de Cimiez depuis le centre-ville. Cimiez contient également un monastère et quelques musées, mais de nos jours, la plupart des habitants de la ville vivent plus près du niveau de la mer. Nice faisait partie du duché italien de Savoia et ensuite du royaume de Sardaigne jusqu’à ce qu’il soit cédé à la France en 1860 par un scrutin truqué, contre la volonté de la population. L’ancienne langue locale est le Nissart, mais bien sûr, tout le monde parle français. Ne supposez pas que tout le monde que vous rencontrez parlera anglais – un effort en français sera toujours apprécié.



Nice est reliée au reste de la France par le réseau ferroviaire SNCF. Un TGV direct de Paris à Nice prend environ 6 heures, le tarif pour un adulte est d’environ 100 €, et sur les TGV une réservation est obligatoire. Le train arrive à Nice à la gare centrale, appelée simplement « Gare Nice Ville » (à ne pas confondre avec les gares aux limites de la ville, Nice Riquier et Nice St Augustin). Un nouveau service appelé « IdTGV » est désormais disponible: il propose des billets TGV à bas prix (à partir de 19 € seulement pour un aller simple entre Paris et Nice). Ces billets doivent être achetés en ligne et ne sont pas remboursables.

Les trains de Trenitalia relient Nice aux villes italiennes comme Milan, Gênes, Rome et Venise. Les connexions vers les destinations Trenitalia sont généralement faites à Vintimille, la première gare en Italie après la frontière franco-italienne. Notez que les billets Trenitalia sont généralement moins chers lorsqu’ils sont achetés en Italie plutôt que via la SNCF.

Ce qu’il vous faudra voir à Nice :

– La Colline du Château surplombant la Baie des Anges et le port offre un point de vue spectaculaire sur la ville. Il ne reste pas grand-chose de son château en ruine à part des murs qui s’effritent. Encore, monter les escaliers pour atteindre les plates-formes 90 mètres au-dessus de Nice vaut bien la vue. Il y a aussi un ascenseur qui vous emmènera aux trois quarts du chemin. Sachez que le château « parc » se ferme au coucher du soleil. Attendez-vous à être escorté à l’extérieur si vous restez plus longtemps.

– Nice est également connu pour plusieurs musées, dont la plupart (en juillet 2008) est gratuite. Certains des plus célèbres sont à Cimiez, la partie supérieure de la ville qui, dans un siècle précédent était un favori de la reine Victoria, y compris:

– Musée d’art asiatique, 405, Promenade des Anglais (Juste en face de l’aéroport)

– Parc Phoenix, 405 Promenade des Anglais. Ouvert tous les jours, d’avril à septembre, de 9h30 à 19h30, d’octobre à mars: de 9h30 à 18h30. 2500 plantes différentes dans un jardin botanique et une serre tropicale. Aussi divers animaux, tarif 2 €.

– Musée Chagall. Comprend des vitraux de l’artiste. tarif 9,50 €

– Musée Matisse, 164, avenue des Arènes de Cimiez

– Musée et Site Archéologiques de Cimiez, (à côté du musée Matisse),

– La vieille ville (Vieux Nice) sous la colline est un labyrinthe de rues et de ruelles, avec de nombreuses maisons pittoresques, des boutiques et abrite le marché quotidien des fleurs et des fruits du Cours Saleya.

– Près du terminal d’autobus central, il y a aussi le Musée d’Art Moderne et Contemporain (MAMAC) avec quatre tours reliées comportant des artistes modernes et contemporains et leurs sculptures, peintures, et installations conceptuelles. Ses terrasses en plein air offrent l’un des meilleurs panoramas de la ville.

– À l’ouest, le Musée des Beaux-Arts abrite une excellente collection de pastels et d’autres œuvres de Jules Cheret, entre autres artistes.

– Cliff Walk – Si vous passez devant le vieux port (probablement 15 minutes à pied) vers l’est en direction de Monaco, il y a un petit sentier qui mène de Coco Beach le long de la falaise, le « Sentier Littoral » que vous pouvez suivre Nice à mi-chemin de Villefranche, mais préparez-vous à franchir plusieurs centaines de marches pour rejoindre la route. C’est une très belle promenade et vous trouverez surtout des gens locaux qui l’utilisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *